Le site de la marche des chômeurs devient un site !

Le blog de la marche des chômeurs devient un site !

Retrouvez-nous sur :

www.marchechomeurs2013.org !

Pour apporter votre soutien à la marche, signez la pétition et/ou envoyez-nous vos dons !

Publicités

A l’Est, les marches se préparent avec enthousiasme!

 A vos agendas pour participer aux réunions de préparation, aux conférences de presse, à la marche ou encore aux nombreux évènements organisés dans les ville-étapes!

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires,

En Marche sur Paris pour nos droits !

Contact : A.B.C.D.E. Association Bas-Rhinoise des Chômeurs et Demandeurs d’emploi,

                   45 rue de Saint Dié, 67100 – Strasbourg – 03.88.41.14.49 abcde67@orange.fr

Les marches en Alsace et dans l’Est feront par étapes à :

  • Haguenau, le lundi 17 juin,
  • Strasbourg, le mardi 18 juin,
  • Saint Dié, le mercredi 19 juin,
  • Colmar, le jeudi 20 juin,
  • Thann, le vendredi 21 juin,
  • Mulhouse, le samedi 22 juin,
  • Belfort, le lundi 24 juin

Avant de rejoindre la Champagne-Ardennes (Saint-Dizier – Vitry le François – Bar le Duc – etc.), puis la région parisienne.

INVITATION :

Chômeus(es), chômeurs et précaires, venez participer à nos réunions d’informations sur vos droits et sur nos actions :

Haguenau

Samedi 1er juin

Portes ouvertes

de 10h à 17h

6 place Robert Schumann,

Dans la cour, derrière la MLC

Saint Dié

Lundi 3 juin

18h

Maison de quartier Foucharupt, 57 rue du 3ème BCP

Colmar

Mardi 4 juin

18h30

Maison des Associations, 6 route d’Ingersheim (la manufacture)

Mulhouse

Mercredi 5 juin

18h30

Table de la Fonderie,

21 rue du Manège

Strasbourg

Lundi 10 juin

18h30

ARES, 10 rue D’Ankara

Bischwiller

Mardi 11 juin

14h

Au CASF, 7 rue des casernes

Belfort

Mercredi 19 juin

18h

Maison du peuple, place de la Résistance

Schiltigheim

Mardi 25 juin

18h30

CSC du Marais, 8 rue de Touraine

Haguenau

Mercredi 26 juin

18h30

6 place Robert Schumann, derrière la MLC, dans la cour

Et venez soutenir les marcheurs lors de leur passage dans votre ville!

(les marcheurs arrivent vers 16h ou 17h dans chaque ville et une animation est prévue)

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires,

nous ne voulons pas la courbe du chômage inversée mais le chômage supprimé !

Rejoignez-nous !

A l’appel de : MNCP, AC, APEIS, DAL, SNU-PE/FSU, SUD-PE/Solidaires

Ensemble pour le lien social et contre la banalisation du chômage!

Marche des Chômeurs 2013

  10 juin 20136 juillet 2013

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires,

En Marche sur Paris pour nos droits !

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, proposons des mesures d’urgence que le gouvernement a, jusqu’à ce jour, refusé de discuter.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, pour qui les portes du « dialogue social » sont toujours fermées, souhaitons que nos propositions concernant Pôle emploi et la négociation Unédic soient entendues.

Nous, chômeurs, chômeuses en fin de droits à l’assurance chômage, demandons l’indemnisation de toutes les formes de chômage.

Nous, salariés et salariées des entreprises menacées de fermeture nous voulons un autre avenir que l’inscription au chômage tandis que dans les services publics la pénurie d’effectifs et de moyens remet en cause la qualité du service.

Nous, femmes en emploi précaire et CDD à temps partiels, demandons que la précarité soit bannie de l’univers du travail.

Nous, chômeurs, chômeuses sans-logis, mal-logés/es, exigeons l’arrêt des expulsions, la baisse des loyers et le respect de nos droits.

Nous, immigrés/es sans-papiers, demandons la régularisation pour vivre et travailler dignement en France.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, étudiants, étudiantes ne pouvons attendre indéfiniment « l’inversion de la courbe du chômage » tandis que nous vivons avec des revenus en dessous du seuil de pauvreté.

Nous, chômeurs et salariés solidaires, réclamons le respect du droit au travail pour toutes et tous, notamment par la réduction du temps de travail à 32 heures.

Nous, salariés/es et retraités/es, refusons que le gouvernement fasse payer le chômage à l’ensemble de la société par une politique d’austérité tandis qu’une minorité profite des paradis fiscaux et s’enrichit sans retenue.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires, ensemble, avec le soutien des salariés/es solidaires, parce que nous refusons la fatalité du chômage, nous marcherons sur Paris pour que le Premier ministre ouvre le dialogue et réponde à nos propositions.

Nous, chômeurs, chômeuses et précaires,

nous ne voulons pas la courbe du chômage inversée
mais le chômage supprimé ! Rejoignez-nous !